09 juin
- 30 juillet 2022
+ ajouter à mon calendrier
Paris
76 rue de Turenne
75003 Paris France

Nous nous réjouissons de présenter la première exposition de Xiyao Wang à la galerie. La jeune artiste chinoise installée à Berlin convoque, à travers les lignes dynamiques de ses tableaux immersifs, l’écho de paysages, de corps, de mouvements, de pensées. The Crystalline Moon Palace évoque l’ancien mythe chinois de la déesse de la Lune Chang’e.

Vue de l'exposition de Xiyao Wang 'The Crystalline Moon Palace' à la Galerie Perrotin, Paris, 2022. Photo : Tanguy Beurdeley. Courtesy of the artist and Perrotin
Vue de l'exposition de Xiyao Wang 'The Crystalline Moon Palace' à la Galerie Perrotin, Paris, 2022. Photo : Tanguy Beurdeley. Courtesy of the artist and Perrotin
Vue de l'exposition de Xiyao Wang 'The Crystalline Moon Palace' à la Galerie Perrotin, Paris, 2022. Photo : Tanguy Beurdeley. Courtesy of the artist and Perrotin
Vue de l'exposition de Xiyao Wang 'The Crystalline Moon Palace' à la Galerie Perrotin, Paris, 2022. Photo : Tanguy Beurdeley. Courtesy of the artist and Perrotin

Sa peinture hybride et abstraite conjugue des influences et des inspirations diverses : taoïsme et poststructuralisme, traditions picturales chinoises ancestrales, travail corporel, danse, arts martiaux et canons de l’histoire de l’art occidentale. Les grandes toiles de Xiyao Wang sont le lieu de rencontre de mondes hétéroclites : les mythologies, le lyrisme et le style hermétique de Cy Twombly y tutoient la culture de masse, la musique électronique ainsi que l’esprit des générations Y et Z. Elles parlent de visions intérieures, de perceptions corporelles, de sensations ou d’émotions qui interrogent le parcours de l’artiste, entre Orient et Occident.

Xiyao Xang, The Crystalline Moon Palace no. 2, 2022. Acrylic, oil stick on canvas, 250 x 450 cm. Courtesy of the artist and Perrotin

Xiyao Wang a étudié auprès de Werner Büttner et d’Anselm Reyle. Outre Twombly, elle s’intéresse notamment aux peintres allemands Günther Förg et Albert Oehlen. Ces artistes ont en commun d’accorder un rôle central à la ligne dans leur travail : un trait "excentrique", mais aussi calligraphique, zone de tension entre clarté minimaliste et chaos passionné. Cependant, Xiyao Wang n’a nullement pour ambition d’associer abstraction lyrique et expressionnisme abstrait, ni même de proposer une réinterprétation féminine de la peinture allemande - majoritairement masculine - des années 1980 et 1990. Il s’agit plutôt d’explorer des voies permettant de créer des espaces picturaux abstraits et audacieux en mobilisant, comme ses mentors, peu de ressources.

Envisager l’envol, les états physiques et émotionnels intenses, l’apesanteur, la libération et l’émancipation : voilà ce qui constitue l’un des points de départ essentiels de la construction des espaces picturaux de Xiyao Wang, dépouillés pour n’être plus que couleurs, gestes et lignes à l’expressivité évocatrice. Bien qu’elles ne figurent aucun objet, les toiles suggèrent des paysages abstraits, des faisceaux nerveux, des répliques fragmentées de plantes florissantes ou fanées, des corps humains ou animaux, des traces de danse, des combats, parfois une recherche ou un cheminement de pensée. L’expérience qu’elles donnent à vivre est paradoxale : désincarnée, transcendante, mais merveilleusement sensorielle, matérielle, presque tangible.

"Je n’ai jamais fait machine arrière et ne suis jamais retournée nulle part ailleurs par peur. Je préfère surmonter un problème jusqu’au bout."

— Xiyao Wang

Xiyao Wang n’a jamais cessé de pratiquer toutes sortes de sports : kickboxing, ballet, tango… soulignant également la dimension physique de sa peinture. Son immense polyptyque River, River, Could You Tell Me The Story Of My Hometown (2022), qui mesure plus de 6,8 mètres de large, témoigne du rapport organique de l’artiste avec la toile : engageant tout son corps, elle s’épuise littéralement en lui donnant naissance. Qu’il s’agisse de réaliser des fonds de tableaux à l’acrylique - matériau connu pour sécher rapidement - ou d’utiliser un béton de peinture à l’huile - qui réagit de façon graphique, voire calligraphique, avec la peinture étendue au pinceau -, les techniques de Xiyao Wang exigent rapidité et spontanéité. Des décisions picturales intuitives, mais risquées. Bien entendu, on pourrait voir dans son travail des liens avec l’expressionnisme abstrait ou des références à l’action painting, à l’art informel ou au tachisme.

Malgré leur puissance expressive, les tableaux de Xiyao Wang s’apparentent cependant plutôt à des méditations sur des évènements, des expériences de vie, des perceptions - et avant tout sur la nature de la peinture elle-même. Ils se réfèrent ainsi au courant classique de la peinture de paysage chinoise, ainsi qu’aux artistes et aux théoriciens influencés par le taoïsme.

Les tableaux de Xiyao Wang s’appuient sur une connaissance approfondie de l’histoire de la peinture orientale et occidentale, et sur la maîtrise des codes de la culture iconographique hybride et numérique du XXIe siècle. Dans le contexte des crises géopolitiques actuelles, cette perte de repères éveille des peurs existentielles, la nostalgie, le désir d’une sorte de retour à un état antérieur ordonné, où tout était encore "normal". Pourtant, c’est précisément aux antipodes de tout cela que Xiyao Wang trouve la liberté dans sa peinture : dans l’acceptation de la nostalgie envers les mythes et l’authenticité, combinée à la certitude que tout retour en arrière est impossible. Ses peintures sont des caisses de résonnance dans lesquelles les voix et les époques se superposent : les concepts picturaux et sensibilités artistiques se font écho à travers le temps et l’espace.  

XIYAO WANG AT PERROTIN PARIS
Xiyao WANG

Née en 1992 à Chongqing, Chine
Habite et travaille à Berlin, Allemagne

L'artiste chinoise installée à Berlin convoque, à travers les lignes dynamiques de ses tableaux immersifs, l’écho de paysages, de corps, de mouvements, de pensées. Sa peinture hybride et abstraite conjugue des influences et des inspirations diverses: taoïsme et poststructuralisme, traditions picturales chinoises ancestrales, travail corporel, danse, arts martiaux et canons de l’histoire de l’art occidentale. Les grandes toiles de Xiyao Wang sont le lieu de rencontre de mondes hétéroclites : les mythologies, le lyrisme et le style hermétique de Cy Twombly y tutoient la culture de masse, la musique électronique ainsi que l’esprit des générations Y et Z. Elles parlent de visions intérieures, de perceptions corporelles, de sensations ou d’émotions qui interrogent le parcours de l’artiste, entre Orient et Occident.



À propos de l'artiste
MORE ON SOCIAL MEDIA 👀
SELECTED PRESS
Liste des oeuvres
ROOM 5
ROOM 6
ROOM 7
ROOM 8