Difféomorphisme et Discontinuité
solo show
18 March
- 30 April 2023
+ ajouter à mon calendrier
Paris

76 rue de Turenne

75003 Paris France


10 impasse Saint Claude

75003 Paris


8 Avenue Matignon

75008 Paris


Place Vendôme

75001 Paris

La galerie Perrotin est heureuse de vous informer que l'artiste Bernar Venet effectuera une performance le 4 avril, à 18h, au 76 rue de Turenne. Celle-ci sera suivie d'une conférence au 60 rue de Turenne, à 19h. Entrée libre.

La galerie Perrotin est heureuse de présenter l’exposition Difféomorphisme et discontinuitéà l’occasion de sa toute nouvelle collaboration avec Bernar Venet, figure centrale de la sculpture contemporaine, et pionnier de l’art conceptuel. En regroupant sculptures, reliefs, peintures, dessins et gravures, l’exposition met en évidence toute l’étendue de son œuvre protéiforme. Réparti de façon inédite sur les trois espaces de la galerie Perrotin, cet évènement majeur apparaît comme une célébration de l’un des artistes les plus importants de sa génération autour d’un ensemble récent n’ayant jamais été exposé dans une institution parisienne. Bernar Venet présente également l’installation La Parabole de l’Histoire sur la Place Vendôme, sous le commissariat de Jérôme Sans. Dans une logique d’hommage à sa pratique à l’échelle de l’espace public, cette intervention à dimension muséale inscrit le travail de l'artiste dans l’une des plus prestigieuses places parisiennes.

Vue de l'exposition de Bernar Venet 'Difféomorphisme et Discontinuité' à Perrotin Marais, Saint-Claude et 8 Matignon. Photo: Claire Dorn. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy of the artist and Perrotin
Portrait de Bernar Venet. Photo: Tanguy Beurdeley. Courtesy Perrotin

Artiste français né en 1941, Bernar Venet ne cesse depuis plus de soixante ans de redéfinir les frontières de l’art avec des gestes radicaux. S’il est surtout connu pour ses sculptures monumentales d’Angles, d’Arcs, et de Lignes indéterminées en acier Corten, qui scindent ou tra- versent les espaces dans lesquels elles sont intégrées, il investit aussi une multitude d’autres médiums qu’il connecte entre eux selon un principe d’équivalence. Oscillant entre la précision des mathématiques et l’imprévisibilité de l’accident, son travail s’articule autour de l’ordre et du désordre, et explore les limites de la géométrie et de l’abstraction.

PERROTIN MARAIS
Vue de l'exposition de Bernar Venet 'Difféomorphisme et Discontinuité' à Perrotin Marais, Saint-Claude et 8 Matignon. Photo: Claire Dorn. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy of the artist and Perrotin

L’espace du 76 rue de Turenne est entièrement dédié à ses tableaux récents, mettant un accent particulier sur son activité picturale. Clin d’œil à ses œuvres conceptuelles de jeunesse, l’ensemble de tableaux ronds sur fond blanc Trajectoires paraboliques gravitaires réalisé en 2022, rappelle l’esthétique de ses premiers Diagrammes tels que ceux de 1966, où l’artiste s’empare du langage univoque des mathématiques pour introduire une toute nouvelle forme de peinture. Ses tableaux nourris de diagrammes et d’équations poussent l’abstraction à un niveau inédit dans l’histoire de l’art en prenant appui sur le concept de « monosémie », terme emprunté au sémiologue Jacques Bertin, que l’artiste a adopté pour qualifier l’intégralité de son œuvre. Il explique: « Nous nous trouvons en présence d’une œuvre qui exploite des signes qui ont la particularité d’être monosémiques et qui, en opposition à ceux utilisés dans toutes les œuvres d’art produites antérieurement, ne possèdent qu’un seul niveau de signification. » Ses tableaux récents jouent avec la précision d’un contenu linguistique et l’illisibilité de sa présentation.

Pour cette nouvelle série d’œuvres, les Difféomorphismes, l’artiste s’empare de textes scientifiques complexes dont il déforme digitalement l’apparence pour en perturber encore davantage la lecture. La série antérieure des Saturations s’inscrivait dans une même logique en superposant des formules et des symboles mathématiques jusqu’à les rendre incompréhensibles, provoquant une sensation de confusion qui contraste avec la logique des formules retranscrites.

Vue de l'exposition de Bernar Venet 'Difféomorphisme et Discontinuité' à Perrotin Marais, Saint-Claude et 8 Matignon. Photo: Claire Dorn. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy of the artist and Perrotin
IMPASSE SAINT CLAUDE
Vue de l'exposition de Bernar Venet 'Difféomorphisme et Discontinuité' à Perrotin Marais, Saint-Claude et 8 Matignon. Photo: Claire Dorn. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy of the artist and Perrotin

L’espace de l’impasse Saint-Claude transporte le visiteur dans le point d’ancrage principal du travail de Bernar Venet : la ligne. Telle un diagramme épuré, celle-ci quitte peu à peu l’univers scientifique et le support de la toile pour exister en tant qu’entité indépendante dans l’espace. Affranchie de la rigueur mathématique, la ligne sillonne l’espace d’exposition sous des formes multiples, du relief à la sculpture et au dessin. Distorsions incalculables, résultat d’un geste incontrôlé, les séries GRIB et Lignes indéterminées soulignent la place de la spontanéité et de l’imprévisible dans son travail.

Vue de l'exposition de Bernar Venet 'Difféomorphisme et Discontinuité' à Perrotin Marais, Saint-Claude et 8 Matignon. Photo: Claire Dorn. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy of the artist and Perrotin

Déterminés géométriquement mais disposés de manière aléatoire, les Arcs de ses Empilements et Effondrements produisent une sculpture horizontale où le hasard est la règle. Son œuvre graphique, non pas prépa- ratoire mais réalisée au pastel gras une fois ses sculptures et reliefs ache- vés, rend compte d’une autre spécificité de sa production : le passage de la tridimensionnalité sculpturale dans la bidimensionnalité du papier.

Bernar Venet, Stack: 210.5˚ Arc x 20, 2022, Rolled steel, 48 x 155 x 132 cm | 18 7/8 x 61 1/16 x 51 15/16 inch, 686.00 kg. Photo: Tanguy Beurdeley. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy Perrotin
Vue de l’installation La Parabole de l’Histoire par Bernar Venet. Commissariat : Jérôme Sans, un projet Perrotin. Photo: Tanguy Beurdeley. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy Perrotin
8 MATIGNON
Vue de l'exposition de Bernar Venet 'Difféomorphisme et Discontinuité' à Perrotin Marais, Saint-Claude et 8 Matignon. Photo: Claire Dorn. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy of the artist and Perrotin

L’espace du 8 avenue Matignon rassemble des peintures, des sculptures, des nouveaux reliefs en bois, des dessins, et des gravures récentes. Les Arcs, Angles et Lignes indéterminées, accompagnés des Difféomorphismes scandent un parcours qui explore toute la diversité de son laboratoire formel. En soulignant la dextérité avec laquelle Bernar Venet transpose ses motifs d’un volume à un autre, cet espace célèbre la circularité entre les médiums qu’il utilise. L’artiste explique : « C’est à partir d’une matrice conceptuelle caractéristique de mon œuvre, mais toujours ouverte, que mon travail se développe aussi dans différentes disciplines, ouvrant la porte, de manière parallèle, à de nouvelles propositions.»

Vue de l'exposition de Bernar Venet 'Difféomorphisme et Discontinuité' à Perrotin Marais, Saint-Claude et 8 Matignon. Photo: Claire Dorn. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy of the artist and Perrotin

En présentant des pièces récentes, pour certaines jamais montrées, l’ex- position dans son ensemble témoigne de la richesse d’un vocabulaire plastique toujours en expansion. Telle une grande rétrospective de son travail des vingt dernières années, la sélection d’œuvres réparties dans les trois espaces de la galerie trace une ligne entre les points déterminants de la pratique d’un artiste qui ne cesse de proposer des nouvelles solutions à ses problèmes théoriques, de bousculer les règles, et de se réinventer.

PLACE VENDÔME
Vue de l’installation La Parabole de l’Histoire par Bernar Venet. Commissariat : Jérôme Sans, un projet Perrotin. Photo: Tanguy Beurdeley. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy Perrotin

Commissariat : Jérôme Sans

Un projet Perrotin

A l’occasion de l’exposition Difféomorphisme et discontinuité, présentée dans les galeries Perrotin du Marais et de Matignon, l’artiste français de dimension internationale Bernar Venet présente l’installation La Parabole de l’Histoire sur la Place Vendôme, sous le commissariat de Jérôme Sans. Dans une logique d’hommage à sa pratique à l’échelle de l’espace public, cette intervention reprend le vocabulaire géométrique emblématique de l’artiste et son matériau de prédilection : l’acier Corten.

Vue de l’installation La Parabole de l’Histoire par Bernar Venet. Commissariat : Jérôme Sans, un projet Perrotin. Photo: Tanguy Beurdeley. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy Perrotin

Deux sculptures d’Arcs, posées sur les pavés, jouent avec l’organisation géométrique et minérale de la place conçue par Jules Hadouin-Mansart en 1699. D’un côté, deux assemblages d’Arcs penchés, empilés de manière méthodique, s’ouvrent vers le ciel.

Vue de l’installation La Parabole de l’Histoire par Bernar Venet. Commissariat : Jérôme Sans, un projet Perrotin. Photo: Tanguy Beurdeley. ©VENET/ADAGP, Paris, 2023. Courtesy Perrotin

De l’autre, résultat de forces aléatoires, un Effondrement d’Arcsforme un cercle fermé, tel une agora dans laquelle le visiteur peut pénétrer. Du céleste au terrestre, mélange alchimique de l’organisation et du hasard, les sculptures dialoguent entre elles et se rejoignent dans leur horizontalité. Utilisé fréquemment aujourd’hui dans la construction, l’acier Corten est un matériau vivant qui évolue dans le temps tout en ayant une structure extrêmement résistante. À la fois éphémères et durables, ordonnées et chaotiques, ses sculptures jouent sur les dualités inhérentes à la création artistique et à l’existence.

Fruit d’une volonté sans cesse renouvelée de repenser les formes traditionnelles de la sculpture, les barres métalliques entassées, entrechoquées, défient le principe classique de l’élévation formelle. Non plus érigée mais effondrée, la sculpture de Bernar Venet renverse les codes. La sensation de chute que génère l’empilement des barres en acier, aussi imposantes qu’élégantes, fait référence à l’histoire de la colonne Vendôme, elle-même démolie en 1871 avant d’être reconstruite quelques années plus tard.

Bernar VENET

Né en 1941
Habite et travaille à Le Muy, France

Bernar Venet est aujourd’hui une figure centrale de la scène artistique internationale. Il a vécu principalement depuis 1966 à New York, et réside aujourd’hui au Muy dans le Var où la Venet Foundation organise des expositions chaque été. Les positions artistiques très radicales de sa période niçoise, ainsi que celles qu’il a adoptées dès son arrivée aux États Unis, lui ont permis d’exposer très tôt avec les grands représentants de l’Art Minimal et Conceptuel de l’époque. Particulièrement reconnu pour ses sculptures monumentales en acier corten, son activité n’a cessé de s’épanouir et d’être célébrée principalement dans les domaines aussi divers que la peinture, la performance, la poésie, le son, le design ou la photographie.

Son œuvre est collectionnée par plus d’une centaine d’institutions prestigieuses à travers le monde, parmi lesquelles le Centre Pompidou (Paris), le MoMA et le Guggenheim (New York), le LACMA (Los Angeles), le National Muséum of Modern Art (Séoul)… Il a par ailleurs réalisé de nombreuses commandes publiques en Asie, en Australie, en Europe, au Moyen Orient et en Amérique.




À propos de l'artiste
MORE ON SOCIAL MEDIA 👀
SELECTED PRESS
SHOP
Liste des oeuvres
PERROTIN MARAIS
SAINT CLAUDE
PERROTIN MATIGNON 8